Méditation, Sophrologie, sound bath, Yoga
Laisser un commentaire

Charge mentale

Trois solutions pour alléger sa charge mentale

Introduction :

Un jours, alors que je naviguais sur Facebook, je suis tombée sur un blog d’une créatrice de bd qui parlait de charge mentale, racontant son histoire avec humour mais surtout avec une précision redoutable sur toutes les étapes de sa lente descente dans l’enfer du burn out ménager. Elle a beaucoup de talent et je vous recommande de lire aussi ses autres ouvrages.
Je vous mets le lien, elle s’appelle Emma 😊. emmaclit

Définition :

Qu’est ce que la charge mentale ?

« Le principe de la charge mentale domestique est introduit par Monique Haicault en 1984 dans son article La Gestion ordinaire de la vie en deux. Elle y décrit comment, chez une femme en couple qui travaille, son esprit demeure préoccupé par les tâches ménagères et la gestion du foyer, charge cognitive importante, constituant l’articulation de la « double journée » que mène celle-ci. Elle met ainsi en avant le fait que, la double charge « travail + foyer » ne se limite pas à une simple addition des contraintes, mais qu’elle emmène au travail une partie des tâches à gérer pour le foyer 2,3,4.«  Wikepedia

Les symptômes :

« Sensation de tête pleine, fatigue, irritabilité: la charge mentale et le stress pouvant en découler s’expriment de multiples manières. La Dre Grazia Ceschi, psychologue-psychothérapeute et maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Genève, souligne deux signaux moins anodins qu’ils n’en ont l’air.

Le premier est l’insomnie. Supportables lorsqu’ils sont passagers, les troubles du sommeil doivent attirer l’attention lorsqu’ils s’installent dans le temps. Outre la fatigue et les difficultés de concentration qu’ils génèrent, ils nous privent de ressources mentales précieuses en cas de charge mentale excessive prompte à nous submerger.

Le second signal à prendre en considération relève de l’humeur. Irritabilité, emportement excessif pour des détails, accès de colère: autant de réactions tout sauf anodines lorsqu’elles se généralisent. «La colère peut évidemment être justifiée, voire salutaire, en aidant par exemple à s’indigner face à des situations inacceptables, concède la Dre Ceschi. Mais lorsqu’elle devient prédominante et inadéquate au regard des circonstances, elle devient un dysfonctionnement en soi et ses conséquences peuvent être redoutables. À commencer par un éloignement progressif de l’entourage. Or, on sait que l’isolement social est un facteur aggravant le risque de troubles psychiques.» Et de conclure: «La charge mentale est un phénomène éminemment contemporain déterminé par de multiples facteurs. Pour y faire face, il n’y a pas de recette universelle, mais la possibilité de remettre en question ses propres fonctionnements, seul ou avec l’aide d’un thérapeute.» Pour en savoir plus

Vous pouvez faire un test sur le magasine Psychologies

Des solutions :

Trois belles disciplines que je connais bien, peuvent vous aider à soulager cette charge mentale : la sophrologie, le yoga et la méditation (mindfulness)

Celles-ci vont accroître l’estime de vous, la confiance, un meilleur équilibre, un meilleur sommeil et surtout vous prendrez plus de temps pour vous. Ce n’est pas de l’égoïsme, au contraire, vous serez plus indulgent et gentil avec vous-même et du coup avec votre entourage.

Dans un prochain post, je détaillerai ce que chaque discipline peut vous apporter.

A bientôt sur Sophro Flowers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s